Index headline
Site du MRC
Site de Jean-Pierre Chevènement
Site de Res Publica
LIVRES :
  • Sortir la France de l'impasse.

Livre programme de Jean-Pierre Chevènement. Septembre 2011

  • La France est-elle finie ?

Un livre décapant de Jean-Pierre Chevènement. Janvier 2011

Commentaires de Marie-Françoise Bechtel

Résumé de Clément Lacaille

  • La Faute de Monsieur Monnet. Europe, Nations, République «L’idée républicaine »

Par Jean-Pierre Chevènement.

Né à Belfort d’un couple d’instituteurs. Économiste, ancien élève de l’ENA. Membre du parti socialiste depuis 1964, animateur du CERES, membre des instances nationales du PS, chargé de l’élaboration du programme du parti en 1971 et en 1979-1980. Député de Belfort. Sous la présidence de François Mitterrand est successivement ministre d’État chargé de la recherche et de l’Industrie, ministre de l’Économie, ministre de la Défense. Crée en 1992 le Mouvement des Citoyens. Élu maire de Belfort (1983, 1997 et 2001). Ministre de l’Intérieur sous le gouvernement Jospin. Auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont La République contre les bien-pensants (Plon, 1999) et aux Éditions Fayard Défis républicains (2004) ainsi que Pour l’Europe votez non ! (2005).
Jean Monnet écrivait d’Alger, en mai 1943, à Henri Hopkins, conseiller du Président Roosevelt : « Il faut le détruire », en parlant du général de Gaulle. La reconstitution des souverainetés nationales en Europe était la hantise de Jean Monnet. Dès cette époque, il pense l’organisation future de l’Europe contre l’idée de souveraineté. Prescience géniale de la nécessité de constituer l’Europe comme un grand marché régi par une autorité supranationale unique ou complot objectif contre le souveraineté populaire, qui est au principe de la République, au bénéfice d’un capitalisme euratlantique dominé par les Etats-Unis ?
Plus de soixante ans après, le 29 mai 2005, le peuple français a rejeté le projet de « Constitution européenne ». La « méthode Monnet », celle des engrenages et des faits accomplis, peut-être utile pendant un temps, a trouvé ses limites. Dans la « mondialisation », la République entend à nouveau faire entendre sa voix, celle des peuples.
C’est cette voie nouvelle, celle d’une autre Europe, que Jean-Pierre Chevènement propose d’explorer : comment articuler l’idée européenne et la souveraineté populaire, le progrès social et l’exigence démocratique ? Ne serait-il pas temps aussi de penser l’Europe dans sa grande dimension, jusqu’à la Russie, pour construire avec les peuples qui le voudront, l’acteur stratégique dont nous avons besoin au XXIe siècle ? Pour faire marcher ensemble l’Europe et la République, le moment est venu d’inventer, audacieusement.

  • La Physique : du Laboraoire au Quotidien.

dirigé par Gérard PIERRE, préface d'Etienne KLEIN chez EDU

1905 : Einstein révolutionne la physique.

2005 est décrétée par ONU Année Mondiale de la Physique.

Dans le prolongement de 2005, cer ouvrage destiné au grand public a pour ambitionde répondre aux questions que l'on se pose face aux techniques nouvelles, qu'elles touchent aux problèmes de société (effet de serre, avenir énergétique) ou qu'elles relèvent des recherches de pointe (les communications haut débit par fibre optique, la visualisation du vivant ou les objets quantiques).

On verra que la physique est plus simple que ne le pensent la plupart de nos contemporains et que le citoyen doit se réconcilier avec la science s'il veut garder le contrôle de son destin.

  • DEFIS REPUBLICAINS.

par Jean-Pierre Chevènement

Une témoignage de la gauche de 1964 à nos jours, une clé pour l'avenir.

  • LES VIVANTS ET LES MORTS. (roman)

par Gérard MODILLAT

Le capitalisme tue : les terroristes sont les braves gens qui boursicotent le regard braqué sur le cours de leurs actions.

  • L'EUROPE CONTRE LA GAUCHE

par Geoges Sarre

Un plaidoyé pour une gauche anti libérale et de progrès.

  • LE GRAND BOND EN ARRIERE. (Comment l'ordre libéral s'est imposé au monde)

par Serge Halimi

Un livre sur la construction de l'odre ultra libéralisme dans le monde.

  • RAISONNABLE ET HUMAIN ?

par Axel Khan

Un scientifique examine l'homme et son environnement, la société en somme.

  • POUR L'EUROPE : VOTER NON. (Ed. Fayard)

par Jean-Pierre Chevènement

Vous souhaitez que la construction européenne serve la croissance et l'emploi, signifie un progrès social et non une régression, préserve notre tissu industriel plutôt que de le brader.
Vous souhaitez que la construction européenne permette l'épanouissement de la République plutôt que son étouffement.
Vous souhaitez aux élections présidentielle et législatives de 2007, une véritable alternative aux politiques néolibérales, menées depuis 20 ans dans ce pays, qui alimentent le chômage, la précarité et les délocalisations.
Ces exigences, parfaitement raisonnables, sont incompatibles avec les règles inscrites dans le projet de constitution que nous vantent MM Chirac, Raffarin et Hollande.

Alors, le 29 mai, votez non !

Vous voterez pour l'Europe ; une Europe redressée et renforcée, plus respectueuse des citoyens favorables à une Europe sociale et solidaire.

  • GLOBALIA. (roman)

par Jean-Christophe RUFFIN

Le roman se passe dans un monde globalisé peut-être pas si éloigné du notre.

  • ____________________________________________________________________________________________

CINEMA :

  • MONDOVINO.

Un film documentaire sur la mondialisation du vin.

  • VERA DRAKE.

Dans les années 1950, une anglaise aidait ses compatriotes a avorter.

  • RAY

La vie de Ray Charles sur fond de discrimination. Un très bon film pour qui aime le Jazz.

  • LE COUPERET

Sur fond de mondialisation et délocalisation, un cadre élimine ses concurents potentiels.

  • MOOLAADE de Ousmene Sembene

L'action se déroule dans un village africain; thème : l'excision.

  • L'IVRESSE DU POUVOIR de Claude CHABROL

Un film sur le rapport au pouvoir,d'un côté le pouvoir de l'argent, de l'autre le pouvoir de l'institution judiciaire.

  • SYRIANA de Stephen GAGHAN

Immense partie d'échecs à l'échelle planétaire sur fond d'épuisement des sources d'énergie fossile